Alignements et désastres (III)

Leur plus petit dénominateur commun c’est le fait qu’ils sont tous les deux nés durant une éclipse. Elle n’en parle jamais, ce n’est pas intéressant. Ça l’énerve quand il raconte cette histoire. Elle trouve qu’il est différent quand ils sont avec d’autres gens. Il change, il prend des airs et il la touche plus, d’une façon artificielle. Il fait des ronds dans son dos avec sa main, il passe un doigt sur sa nuque, de haut en bas, dans une caresse chatouilleuse, et une fois il l’a appelé par le nom de son ex en s’excusant tout de suite après. Ça arrive à tout le monde. Elle l’a appelé papa une fois, ça ne veut rien dire. Il utilise des expressions comme « plus petit dénominateur commun » et « plus que la somme de nos parties » quand il parle d’eux aux autres. Elle sourit à la personne devant elle quand il lui presse doucement l’épaule en disant que c’est grâce à elle s’il ne mange presque plus de sel.

Un avis sur « Alignements et désastres (III) »

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :