Alignements et désastres (I)

Et juste à ce moment-là une comète est passée à deux doigts de leur tête. Ils ont à peine eu le temps de se coucher par terre, les bras le long du corps, les yeux grands ouverts, que le ciel explosait en couleur vive. Le bruit immense a fait trembler la ligne d’horizon. Tous les lampadaires ont explosé en même temps et des millions de flammèches se sont envolées en crépitant. Il n’a pas pensé à lui prendre la main et c’est la chose qu’il regrette aujourd’hui, seul dans son appartement vide. Il aurait dû tendre la main vers elle, qui était juste là à côté, vraiment tout près, frémissante. Il aurait dû approcher sa main et s’emparer de la sienne, exercer une petite pression et ne plus jamais la lâcher.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :